PMCQ Logo
English|Carte du Site
Visionner les photos

Salon des membres

Conférences précédentes

Les différences entre les sexes et comment en tirer le meilleur parti au travail

Les hommes et les femmes ont une conception très différente du travail, des tâches, des relations et de chacun d’entre eux. Toutefois, les hommes et les femmes peuvent s’accorder et lorsque c’est le cas et qu’ils associent leurs forces collectives, il n’existe pas de meilleure équipe ou coalition. Telle était l’essence du message transmis par la Dre Laura Woodhouse au petit-déjeuner causerie du CMPQ le 19 avril dernier. Nous devons nous demander comment nous pouvons comprendre ces différences et apporter les ajustements nécessaires.

Chez les femmes, la pensée tend à provenir de l’hémisphère droit du cerveau (pensée créative) tandis que chez les hommes, la pensée se concentre dans l’hémisphère gauche (pensée linéaire). D’après la Dre Woodhouse, il est important de combiner les deux types de pensée afin d’obtenir une pensée plus latérale et ainsi communiquer plus efficacement, être innovateur et accroître notre créativité globale en vue d’améliorer le résultat final.

Quelques petits ajustements suffisent pour limiter l’inconfort et s’assurer que le « conflit » soit créatif et constructif.

1. Les femmes ne doivent pas essayer de « diriger comme un homme ». En singeant le style masculin, la femme perdra tout lien et toute influence auprès des hommes comme des femmes.

2. Les hommes peuvent apprendre des « techniques d’écoute active » en observant comment des femmes reconnaissent la validité du point de vue d’autres femmes ainsi que des hommes. Cela permet d’accroître le degré d’aisance des femmes dans une entreprise.

3. Les femmes doivent demander ce qui leur convient. Les femmes doivent s’exprimer de façon claire et directe (dans la mesure du possible) si elles se sentent offensées ou ignorées et elles doivent indiquer dans leur réaction ce qui peut être fait autrement.

4. Les femmes doivent s’attribuer directement le mérite du travail qu’elles réalisent et les hommes qui rendent à César ce qui appartient à César et qui partagent le mérite peuvent en bénéficier énormément.

5. Les femmes doivent poser moins de questions, simuler la confiance en soi et faire en sorte d’être perçues comme des personnes compétentes.

6. Les hommes comme les femmes peuvent apprendre en s’observant eux-mêmes et en s’observant alors qu’ils sont observés par des personnes des deux sexes! Les dirigeants brillants font en sorte que les femmes et les hommes se sentent à la fois à l’aise et importants.

Linda Miller
Small Dog Communications

Cliquez ici pour prendre connaissance de l'aticle complet ( Disponible en anglais seulement )

Pour voir les résultats du sondage du CMPQ pour ce conférencier cliquez ici

Conférences à venir

25 avril 2018

Le pouvoir d’agir: Partenariat avec les associations de patients pour améliorer les résultats en matière de soins de santé

Dîner d'affaires
Cocktail : 17 h 30
Souper : 18 h 30
Présentation : 19 h 00

Cliquez ici pour vous inscrire