PMCQ Logo
English|Carte du Site
Visionner les photos

Salon des membres

Conférences précédentes

La vision de Russell Williams pour les Rx&D

L’industrie pharmaceutique vit une période « stimulante », a constaté Russell Williams. Dans son allocution du 22 février, le président des Rx&D et autrefois membre de l’Assemblée nationale pour le comté de Nelligan, a employé cet adjectif à de nombreuses reprises tout en soulignant son enthousiasme à l’égard d’un « partenariat » élargi et amélioré de l’industrie pharmaceutique dans le système de soins de santé canadien.

Dans ses contacts avec une administration publique plus soucieuse des coûts et avec d’autres parties prenantes, l’industrie doit faire la promotion de la notion selon laquelle les « médicaments innovateurs » font « partie intégrante de la solution » pour maintenir le système de soins de santé, a dit M. Williams. La promotion d’un climat des affaires propice aux investissements et dans lequel la propriété intellectuelle est adéquatement protégée permettra l’accès aux ressources, au financement et aux chercheurs pour la mise au point de nouveaux médicaments. Il a suggéré que, pour assurer un large accès aux nouveaux médicaments et des choix élargis aux professionnels de la santé, il faut mettre en place des communications et une coopération efficaces non seulement avec les gouvernements mais avec les prestateurs de soins de santé et avec les groupes de patients. « Il est évident que nous nous efforçons de faire progresser notre industrie, mais nous sommes convaincus que les chercheurs, les professionnels de la santé, les patients et les gouvernements partagent notre programme ».

L’amélioration de la réputation de l’industrie en tant que prestateur de soins de santé est essentielle pour la réussite de ce programme ambitieux. « Si nous avons l’intention de demander à travailler en partenariat avec le gouvernement, [notre industrie doit] résister à l’examen du public et à l’évolution. Nous devons être irréprochables, tant sur le plan de l’image que dans la réalité », a affirmé M. Williams. Les changements mis en place par les Rx&D, comme les modifications au code d’éthique (toujours en cours) et le nouvel accent mis sur la transparence, sont des pas dans la bonne direction. Il a observé que le soutien des modifications au code de conduite par l’Association médicale canadienne est significatif.

M. Williams a remarqué que sa passion à l’égard du système de soins de santé du pays – « l’une des pierres angulaires de l’identité canadienne » – a été une raison déterminante de son passage de la politique au secteur privé. « Ce qui me motive et me stimule, c’est que si nous nous y prenons bien, nous allons améliorer la qualité de vie des Canadiens, en leur permettant de bénéficier d’une durée de vie plus longue et d’un niveau de vie plus élevé… avec une nouvelle économie stimulante, de nouveaux investissements ainsi que de meilleurs soins de santé ». « Par ailleurs, a-t-il ajouté, si nous nous y prenons bien, cette période stimulante pourrait voir l’avènement du Canada en tant que centre mondial de la recherche ».

Par Carol Duthie, rédactrice-réviseure médicale pigiste

Pour voir la présentation de ce conférencier ( Disponible en anglais seulement )
cliquez ici

Pour voir les résultats du sondage du CMPQ pour ce conférencier cliquez ici

Upcoming meeting

Have a great summer and see you in September.