PMCQ Logo
English|Carte du Site
Visionner les photos

Événements

Conférences précédentes

Le 15 mai 2018

Au bout du rouleau : Gérez votre énergie, gérez votre stress

Le temps file quand on évolue vers l’avenir! Cette réunion était la dernière de la saison et coïncidait avec l’Assemblée générale annuelle, pendant laquelle nous avons discuté des jalons de la saison, de la participation, des états financiers vérifiés et nous avons conclu les nominations à notre Conseil. Nous avons ensuite écouté le Dr David Posen, auteur à succès et expert en gestion du stress. Il nous a parlé de la gestion de l’énergie, de la diminution du stress et de prendre le contrôle de notre vie.

Assemblée générale annuelle -   Shannon Quinn

Shannon Quinn, présidente du CMPQ, a ouvert la réunion en commençant par l’Assemblée générale annuelle :

  • Comparativement à l’an dernier, la participation a augmenté de 10 %, avec une moyenne de157 participants à chaque activité éducative.
  • Les auditoires se composent de fabricants pharmaceutiques pour 80 % et de fournisseurs pour 20 %, ce qui constitue un bon mélange interfonctionnel.
  • Les sujets des activités ont été choisis en fonction de ce mélange interfonctionnel. Nous avons  abordé l’influence du milieu externe  de la réglementation et de l’innovation (intelligence artificielle [IA] et systèmes d’entrée-sortie [ES]) sur l’avenir de l’industrie pharmaceutique. Nous nous sommes également concentrés sur l’intérieur et nous nous sommes examinés en tant que personnes qui font face à des pressions, des familles et des emplois et en tant que patients qui sont confrontés à l’industrie pharmaceutique et à des maladies.
  • Nous avons essayé une nouvelle formule cette année : une activité petit-déjeuner. Nous avons eu la plus grande participation à ce jour, ce qui aura une influence sur notre planification des activités futures.
  • Nous avons redonné à la collectivité avec notre soirée des fêtes. Nous avons fait des dons à deux hôpitaux de Montréal et une expérience de commandite avec CDM, au cours de laquelle des dons ont été faits à la Shoebox Foundation.
  • Notre prochaine activité sociale sera la dernière de la saison. Il s’agit de l’activité sociale d’été qui aura lieu à Dorval, au Forest & Stream Club. Il y aura des guides de stationnement et des jeux de réseautage pour faciliter les interactions. Nous aurons également un encan silencieux dont les gains seront distribués entre une organisation caritative locale et une mondiale. Il est possible d’acheter des billets dès maintenant et, compte tenu de la capacité maximale de 200 participants, dépêchez-vous de vous en procurer!
  • En ce qui concerne la situation financière du club, en fait, l’interrogation sur la fin d’année financière porte sur l’année dernière (juillet 2016-juin 2017). La plus grande partie des revenus du club provient des commandites et des cotisations.  La majorité des dépenses provident des réunions mensuelles. (Nous sommes victimes de notre succès—plus le nombre de participants est grand, plus le coût des repas est élevé). Les frais administratifs représentent 25-30 % des revenus et des dépenses totaux, respectivement. Le coût du site Web a augmenté quelque peu en raison de la mise à jour du site pour un modèle réactif. La tendance de nos finances à ce jour est très similaire à celle des années précédentes.
  • Shannon a ensuite demandé une motion pour approuver les états financiers vérifiés. Les membres ont approuvé les états financiers vérifiés sur présentation de leur carte.
  • Shannon a demandé à tous les membres d’approuver les nominations au Conseil des directeurs, ce qui a été fait.
  • Shannon a remercié tous les commanditaires des activités éducatives et a demandé aux participants de communiquer au CMPQ pour dire ce qu’ils aimeraient apprendre à l’avenir. Nous vous invitons à nous faire part de vos commentaires et à raconter votre expérience de nos activités à vos collègues et amis. Faites passer le message pour continuer à soutenir le CMPQ!
  • Shannon a remercié les entreprises partenaires. Elle a demandé à tous les participants de leur parler et de leur demander de quelle façon leur entreprise dessert l’industrie pharmaceutique et quelles sont les répercussions de l’évolution du paysage en évolution de l’industrie pharmaceutique sur leur entreprise.
  • Elle a ensuite remercié tous les partenaires de soutien.
  • M. Bob Ness, fondateur de Data Ad, un de nos partenaires de soutien, a reçu des remerciements tout particuliers. M. Ness a siégé au Conseil pendant plus de 20 ans. Il se retire des activités du CMPQ, mais Data Ad va continuer à soutenir le club. Greg Buie lui a remis un témoignage de notre gratitude pour son soutien.

Shannon a ensuite abordé quelques points à l’ordre du jour :

  • Vérifier le site Web du CMPQ pendant l’été pour consulter notre nouveau programme pour la prochaine saison.
  • Le nombre de « j’aime » dans Facebook a augmenté de plus de 50 % depuis le début de la saison. C’est là qu’il faut aller pour toutes nos activités sociales, y compris les photos. Nous vous invitons à « aimer » notre page!
  • Notre page LinkedIn est un nouvel ajout. Nous avons dépassé le nombre de nos abonnés dans Facebook. Elle constitue notre principale voix professionnelle dans la collectivité.
  • Nous remercions Merck pour l’organisation de l’activité et Raphaël Normand pour la conception publicitaire.

Vivez : le programme de bien-être des employés à la fine pointe de Merck -   Violette Berberian

Shannon a présenté Violette Berberian, responsable du bien-être des employés de Merck. Celle-ci a parlé de « Vivez », le programme de bien-être des employés à la fine pointe de Merck.  Il y a trois ans, Violette a piloté la stratégie et lancé le programme à l’échelle nationale, au bureau et sur le terrain. Depuis lors, le programme a positionné Merck Canada à titre de pays repère pour le bien-être au sein des filiales de Merck dans le monde entier.

Le programme est fondé sur des données probantes (beaucoup de recherches sur les meilleures pratiques) et a produit à son tour des données probantes de la vraie vie sur les effets que peut avoir le temps consacré à faire de l’activité physique, à bien manger, à gérer le stress et à prendre des mesures préventives contre des maladies potentielles sur le bien-être des employés.

Ce programme a de remarquable le fait que 94 % des employés y participent. Merck a réussi à créer une culture à l’échelle de l’entreprise avec ce programme, ce qui a conduit l’entreprise à recevoir un prix à titre de meilleur employeur pour un mode de vie sain et qui lui a valu d’être reconnue comme l’un des meilleurs employeurs de Montréal.

Au bout du rouleau : gérez votre énergie, gérez votre stress -   Dr David Posen

Ensuite, Violette a présenté le Dr David Posen, qui a été médecin de famille pendant 17 ans avant de se spécialiser sur le stress et les conseils sur le mode de vie. Il est l’auteur de plusieurs livres à succès. Sa conférence comportait deux thèmes : 1) gérer le stress pour gérer l’énergie; 2) les meilleures solutions sont souvent sous notre propre nez et nous n’y prêtons pas attention.

Selon le Dr Posen, de nombreux patients consultent leur médecin en se plaignant de fatigue. C’est l’une des plaintes les plus courantes. La fatigue est un symptôme fréquent du stress. La plupart des meilleurs réducteurs de stress sont en fait des producteurs d’énergie (c.-à-d. l’exercice, la méditation, les loisirs et la détente, le rire et le jeu). Le DPosen a dit qu’il faut contrôler ce que nous pouvons contrôler, car il y a beaucoup de choses impossibles à contrôler dans la vie. Nous contrôlons notre manière de penser et de nous comporter ainsi que nos choix de mode de vie.

Comment surveiller son stress et se ménager :

La réaction de stress est inhérente à l’humain et, en fait, nous en avons besoin pour survivre; par contre, lorsque le stress dure trop longtemps, les effets du cortisol peuvent entraîner une maladie cardiovasculaire, une résistance à l’insuline (ce qui prédispose au diabète de type 2), une suppression du système immunitaire (ce qui rend susceptible aux infections), etc. Un certain niveau de stress nous est bien utile, car cela nous donne l’énergie de donner le meilleur de nous-mêmes. (Pensez à des sportifs professionnels, juste avant le début d’une partie). Toutefois, après un certain point, nos résultats diminuent, et nous perdons notre intuition et notre jugement — c’est alors que nous devenons épuisés, ce qui peut mener à une maladie, à la dépression ou à des symptômes de stress (maux de tête, douleurs musculaires, etc.). La tragédie de l’épuisement professionnel, c’est que cela prend des années pour en arriver là, que tous les signaux d’alarme sont présents et qu’ils restent inaperçus.

La majorité du stress que l’on ressent n’est pas physique, il est psychologique. La productivité n’est pas fonction du temps multiplié par l’effort; c’est le temps multiplié par l’efficacité.  Lorsqu’on perd sa concentration au travail, il faut faire une « pause en temps opportun ». Nous avons tous besoin de périodes de récupération. Tout organisme passe par des cycles d’activité et de repos. C’est ainsi que la santé se maintient. Un cycle sain de stress comporte des périodes de stress intermittent entrecoupées de périodes de repos et de détente. Les niveaux de stress peuvent fluctuer chez un très grand nombre de personnes, mais ils n’ont jamais la possibilité de se calmer complètement, de sorte qu’ils ne récupèrent jamais complètement leur énergie.

Les « pauses en temps opportun », comme les appelle le Dr Posen , ont trois cadres :

  1. Tout au long de la journée (courtes pauses)
  2. Tout au long de la semaine (activités de loisirs)
  3. Tout au long de l’année (vacances)

Les avantages de faire des pauses comprennent :

  • Diminution du stress et régénération de l’énergie
    • Travailler de longues heures est futile car on devient moins efficace quand on est fatigué. Ensuite, il faut travailler encore plus longtemps pour faire ce qu’il faut faire et, en travaillant plus longtemps, cela donne moins de temps pour dormir et pour faire de l’exercice, ce qui fait qu’on reste fatigué et moins efficace. Il est ironique de penser qu’on élimine en premier lieu ce qui permettrait de réduire le stress et de régénérer l’énergie.
  • Acquérir une vue de la situation dans son ensemble et améliorer la résolution de problèmes
    • Pensez-y : Quand avez-vous vos meilleures idées? Il y a trois périodes pendant lesquelles notre conscient et notre inconscient se rapprochent le plus : 1) au moment de sombrer dans le sommeil; 2) dans le brouillard flou qui précède le réveil; 3) pendant une méditation ou une relaxation profonde (activités rythmiques et activités aquatiques). Quand on est confronté à un problème difficile, l’une des meilleures actions possibles est de s’éloigner du problème.

Dormir suffisamment

Pensez au nombre d’heures de sommeil dont vous avez besoin pour fonctionner à pleine capacité et pour vous sentir bien.  En vérité, nous savons quoi faire et nous ne le faisons pas.

Les symptômes du manque de sommeil sont les mêmes symptômes que le stress :

  • Fatigue physique
  • Mauvaise mémoire et difficulté de concentration
  • Troubles de l’humeur et dépression
  • Diminution du système immunitaire

Le manque de sommeil augmente les concentrations de cortisol, l’hormone du stress; par conséquent, le manque de sommeil, par nature, est une forme de stress. Il y a trois façons d’obtenir plus de sommeil :

  1. aller se coucher plus tôt
  2. dormir plus tard
  3. faire des siestes régénérantes (siestes de 5-20 minutes)

De plus, une heure avant le coucher, il ne faut regarder aucun écran et arrêter de vérifier ses courriels.

La caféine

La caféine est une substance à ce point acceptable socialement qu’on en oublie que c’est une drogue. Il s’agit en fait d’un stimulant puissant de l’adrénaline et du cortisol qui inhibe un relaxant naturel dans le cerveau, appelé adénosine. Le résultat net est une réaction de stress dans l’organisme. La caféine reste longtemps dans le système (6-10 heures, plus longtemps à mesure du vieillissement). Le paradoxe avec la caféine c’est qu’elle nous donne de l’énergie parce que c’est un stimulant, mais que trop de caféine vient siphonner l’énergie.

Le Dr Posen a expliqué qu’il demande à tous ses nouveaux patients d’arrêter de consommer de la caféine pendant quelques semaines pour voir ce que ça leur fait. La plupart se sentent mieux sans la caféine et affirment qu’ils se sentent plus calmes et détendus et qu’ils ont plus d’énergie parce qu’ils dorment mieux. Il y a deux explications à cette réaction :

  1. La caféine fait brûler l’énergie trop rapidement, ce qui laisse une sensation de fatigue.
  2. La caféine perturbe le sommeil, même si on ne pense pas que ce soit le cas. Un sommeil normal comporte des cycles dans lesquels le sommeil le plus profond est appelé sommeil de stade 3 ou 4. Les personnes qui consomment de la caféine avant le coucher peuvent s’endormir et passer par les cycles du sommeil mais elles n’atteignent jamais un sommeil supérieur à un stade 2. (elles obtiennent la quantité mais pas la qualité).

La seule mise en garde à faire au sujet de la diminution de la consommation de caféine, c’est qu’elle doit être graduelle.

Introvertis par rapport à extravertis

Les derniers commentaires du DPosen ont porté sur les différences entre les introvertis et les extravertis. Contrairement à la croyance populaire, l’introversion n’est pas une mesure de la sociabilité d’une personne mais plutôt de la façon dont la personne régénère son énergie. Les personnes introverties ont besoin de plus de temps de récupération que les personnes extraverties. Il y a ce qu’on appelle « l’état de vigilance optimale ». Les introvertis et les extravertis ont un niveau différent de stimulation corticale de base. En présence de trop de stimulations externes, les introvertis se sentent fatigués et submergés en raison de leur  niveau de stimulation corticale de base naturellement plus élevé. Les extravertis ont un niveau plus faible de stimulation corticale de base et ils dépendent de stimuli externes pour atteindre leur état de vigilance optimale.

Éléments importants à retenir

Gérez votre énergie et vous gèrerez votre stress. Comment faire?

  • Ménagez-vous et surveillez votre stress.
  • Prenez des pauses en temps opportun.
  • Levez-vous et bougez.
  • Évitez les longues heures de travail.
  • Dormez autant que vous en avez besoin.
  • Diminuez votre consommation de caféine.
  • Faites quelque chose pour vous tous les jours pour un meilleur équilibre entre le travail et votre vie personnelle.

 

Justine Garner
Freelance Medical Writer
Cell: (514) 605-5109
Courriel: jgarnerwriting@gmail.com
www.jgarnerwriting.com

Conférences à venir

Passez un bel été et on se verra en Septembre.