PMCQ Logo
English|Carte du Site
Visionner les photos

Salon des membres

Conférences précédentes

20 novembre 2012
La gestion du cycle de vie de votre carrière
Ce que vous devez faire pour vous préparer à l’industrie pharmaceutique et pour y prospérer

Adam Siskind, Associé directeur principal de ZS Associates à Toronto a ouvert la soirée. Sa conférence a débuté par un sondage rapide de l’auditoire. Il a demandé aux participants quel était leur degré d’optimisme quant à l’avenir de l’industrie pharmaceutique. Assez optimiste fut la réponse de 42 % des participants, tandis que 12 % étaient très optimistes et 15 % étaient neutres. Malgré ces réponses, Adam estime qu’il se passe beaucoup de choses dans l’industrie et que c’est une bonne période pour en faire partie. L’industrie pharmaceutique n’a plus de produits vedettes, ce qui l’a amenée à se concentrer sur des domaines spécialisés, comme l’oncologie. Par conséquent, certaines autres fonctions au sein des entreprises connaissent une importance croissante. Le marketing est beaucoup plus complexe qu’il ne l’a jamais été, ce qui a mené à des possibilités mondiales et à une diversification des portefeuilles.

L’industrie a connu un virage sur le plan de la répartition des ventes au sein des entreprises. Les domaines en croissance sont les ventes et le marketing de portefeuilles, le marketing consommateur, les relations publiques, les fonctions médicales, la prospection des marchés et la conformité. Les possibilités mondiales constituent également une nouvelle tendance. La croissance du Canada est plus lente, de sorte que les possibilités sont plus nombreuses en Asie et en Inde. Ces marchés émergents connaissent une croissance de 10 % à 20 % et une personne qui est prête à déménager s’ouvre à un plus grand nombre de possibilités.

La diversification des portefeuilles est une autre tendance en croissance. Par conséquent, le marketing devient plus complexe et compte plus de nouveaux clients pour lesquels il faut avoir des stratégies de marketing différentes. L’élaboration de ces stratégies nécessite une expertise qui n’était pas nécessaire il y a dix ans, et les voies de distribution du marketing sont également complètement différentes. Le marketing n’est plus simplement une question de représentants, d’échantillons et d’annonces dans les revues. Nous devons à présent maîtriser les voies numériques, comme les réseaux sociaux, les blogues des patients et les présentations électroniques. D’autres tendances exigent elles-aussi des esprits marketing bien affûtés ; il s’agit des soins de santé personnalisés, de l’exploration et de la gestion de la séparation entre les secteurs public et privé et de l’approche centrée sur le client. Un sondage effectué l’an dernier a révélé que ce qui était le plus tendance était l’expérience-client, l’approche centrée sur le client, les nouvelles technologies, le remboursement et la limitation des coûts.

Adam a conclu que toutes ces nouvelles tendances sont ce qui rend l’industrie pharmaceutique si stimulante et que c’est le bon moment d’y être.

Henry Curtis, coach exécutif et consultant principal auprès de Right Management, était le deuxième conférencier de la soirée. Il a parlé de la gestion de la carrière au sein de l’industrie pharmaceutique. Henry a lui aussi débuté par un sondage dans lequel il demandait aux participants à quel point ils se sentaient mobilisés avec leur employeur actuel. Parmi les répondants, 48 % se sont dits très mobilisés et 23 % ont répondu « pas mal mobilisés ». Henry a fait remarquer que de nombreuses sociétés pharmaceutiques sont en pleine restructuration, ce qui oblige des plus petits groupes de personnes à accomplir la même quantité de travail. Par conséquent, les services de Ressources humaines de ces entreprises se doivent de maintenir les coûts de maintien des employés au plus bas tout en retenant les talents. La rétention du personnel est un problème qui est lié à la limitation des coûts, parce que le coût du recrutement de nouveaux employés est très élevé et plus le poste est élevé, plus il augmente. Henry a déclaré que les trois clés du bonheur au travail sont émotion, mobilisation et signification. Les sources de stress au travail sont l’imprévisibilité, la nouveauté, l’absence de contrôle sur ce qui se passe et les évènements qui nous font douter de notre image de soi. Cela peut être très stressant que de faire partie d’une industrie qui connaît des changements imprévisibles, comme l’industrie pharmaceutique.

Henry a toutefois signalé qu’une nouvelle culture du travail fait son apparition, dans laquelle les employés deviennent de plus en plus responsables du déroulement de leur carrière. Cette culture responsabilise les personnes et les aide à devenir plus créatives. Par exemple, elle modifie le rôle du gestionnaire qui facilite plutôt que de régenter. Cette culture encourage aussi les employés à être plus productifs, avec des idées comme des journées sans réunion et le travail à son domicile. Elle favorise aussi un équilibre entre le travail et la vie personnelle et la promotion des femmes à des postes de direction. Henry a relevé une statistique intéressante : 40 % des entreprises canadiennes n’ont aucune femme au sein de leur conseil d’administration, malgré le fait qu’il y a une forte corrélation entre avoir des femmes qui occupent des postes de direction et être une entreprise très performante.

Quelles sont les catégories d’employés qui perdent leur emploi? Henry a précisé que ce sont des personnes dont les postes ne sont plus nécessaires, des personnes qui ne sont plus en phase avec les stratégies de l’entreprise, celles qui coûtent trop cher pour ce qu’elles produisent, celles dont la valeur n’est pas perçue, celles qui ne vendent pas assez leur talent à l’interne, les personnes qui se plaignent, celles qui n’apprennent pas et celles qui ne savent pas où elles vont au sein d’une entreprise. Comment pouvons-nous nous « blinder » pour ne pas perdre notre emploi ? Henry avait quelques excellents conseils à partager :

  • Assumez la charge de votre propre carrière et maintenez votre CV à jour.
  • Gardez les yeux ouverts et restez conscients de votre environnement professionnel.
  • Soyez ouverts et prêts au changement.
  • Restez en harmonie avec les besoins de votre employeur.
  • Ne manquez pas de faire connaître vos bons coups à votre employeur.
  • Trouvez des solutions créatives et soyez subversifs au besoin.
  • Vendez-vous et investissez temps et argent dans votre propre croissance.
  • Créez votre marque personnelle et bâtissez-vous une réputation de curiosité.
  • Ayez la réputation d’une personne positive et dynamique.
  • Réseautez pour apprendre et acquérir de la crédibilité et une expertise.
  • Travaillez au perfectionnement de votre propre visibilité et de votre crédibilité.

 

En conclusion, Henry a offert des conseils de réseautage. Il a incité chaque personne à ouvrir un compte LinkedIn et à établir des liens avec des amis et collègues. Il a cependant averti que la qualité est plus importante que la quantité sur le plan des relations ! Un autre conseil fut de faire une recherche dans « Google » sur « médias sociaux recherche et analyse Lynne MacMaster ». Elle offre une pléthore de renseignements sur la créativité, l’innovation et le réseautage social. Henry a conclu en nous invitant tous à réseauter le plus possible et à nous sentir mobilisés et engagés envers nos entreprises, associations et domaines d’intérêts.

Stuart Lourie, vice-président des ventes et du marketing au Canadian Heart Research Center, était l’animateur de la soirée. Il a conclu celle-ci par une période de questions et réponses. Les deux conférenciers ont répondu aux questions des participants au sujet du réseautage numérique, de l’étiquette des médias sociaux et du mentorat auprès de l’effectif. Les des deux conférenciers ont conclu la soirée de façon très intéressante, sur d’excellents conseils et suggestions.

 

Lara Holmes
Medical Writer
Courriel: lholmes@videotron.ca
Cell: 514-425-4977
Profile LinkedIn
Pharma411

 

Conférences à venir

23 janvier 2018

Mener une équipe à la victoire

Cocktail : 17 h 30
Souper : 18 h 30
Conférence : 19 h

Cliquez ici pour vous inscrire