PMCQ Logo
English|Carte du Site
Visionner les photos

Members Lounge

Conférences précédentes

26 janvier 2016

COMMENT FAIRE POUR ATTEINDRE LE SOMMET QUAND LE CHANGEMENT EST UNE MONTAGNE?

Pour la réunion de ce mois-ci, nous avons eu le privilège de revoir Hani Kafoury, psychologue, fondateur et conseiller principal en gestion de la transition à Tranzition Services Conseils. Pour commencer, Hani nous a révélé qu’il compte 58 années d’expérience du changement et il a souligné que les participants avaient eux aussi des années d’expérience du changement, puisque nous avons commencé à en vivre avant même d’être nés. Il a ensuite demandé pourquoi vivons-nous autant d’appréhension face au changement puisque nous en avons tous fait l’expérience?

La majorité de sa conférence a porté sur son ascension du mont Kilimandjaro en 2009, dont il s’est servi comme métaphore du changement. Pourquoi? Parce que, a-t-il demandé, comment faire pour atteindre le sommet quand le changement est une montagne? On s’ouvre au changement, on le comprend et on s’y attaque. Il a demandé aux participants d’écrire leur nom en se servant de leur main non dominante. Il leur a demandé ce qu’ils ont ressenti. Les réponses ont été « bizarre, difficile ». Hani a fait un lien entre cette sensation et ce que nous vivons face aux acquisitions et aux fusions qui se produisent dans nos milieux de travail. Le changement peut être ressenti comme étant bizarre et difficile, mais pourquoi devons-nous nous y ouvrir? Parce que, comme l’a dit Hani en citant Héraclite, « Rien n’est permanent, sauf le changement ». Il a expliqué pourquoi il est si difficile de gravir le mont Kilimandjaro : c’est parce que les écosystèmes changent si rapidement pendant l’escalade, que le corps doit s’acclimater aux différents systèmes. C’est pour cette raison que, sur les 30 000 personnes qui s’efforcent de gravir la montagne chaque année, 60 % seulement atteignent le sommet.

Hani a évoqué des souvenirs sur sa vie et sur tous les changements qu’il a vécus, tant personnels que professionnels et il a conclu que la résilience vient avec l’expérience. En réponse à la question, pourquoi devons-nous nous ouvrir au changement?, il a répondu « parce que plus on s’y ouvre, mieux on le vit ». Il a comparé le changement à un iceberg, c’est-à-dire que le changement est ce qu’on voit au-dessus du niveau de l’eau. C’est habituellement quelque chose qui se produit rapidement et qui est motivé par quelque chose dans l’avenir. Le changement est ce qu’on peut voir, mais la transition se passe sous le niveau de l’eau et c’est là que les choses ont tendance à se compliquer. La transition arrive plus lentement que le changement. Selon lui, 80 % des entreprises qui vivent des changements échouent, parce qu’elles ne tiennent pas compte de la transition psychologique que leurs employés doivent subir. Il a expliqué que le changement est souvent associé à des gains, tandis que la transition est surtout associée à des pertes et à ce qui a été délaissé. Il a cité Paul Valery, « Tout début est une conséquence. Tout début est la fin de quelque chose ». Hani a expliqué que tout changement déclenche une transition qui peut se décliner en trois stades : un nouveau départ, une zone neutre et une fin. Il a ensuite parlé des stratégies pour s’attaquer à chaque stade. Ces stratégies sont :

Première étape : stratégies pour aborder chaque stade
La conquête du changement commence au bas de la montagne en commençant par la fin, pour passer ensuite à la zone neutre et au bout du compte aux nouveaux départs. Quand on fait face au changement, on alterne souvent entre la fin, la zone neutre et les nouveaux départs. Cependant, l’objectif est d’aspirer à atteindre un nouveau départ.

Les 3 R des fins :

  1. Redéfinir et recadrer. Modifiez votre centre d’intérêt et examinez la situation sous un autre angle afin de déterminer de quelle façon le changement peut vous aider.
  2. Remplacez ce que vous avez perdu par autre chose. Fixez-vous des objectifs à court terme réalistes. Des réussites rapides que vous pouvez réaliser sont importantes parce qu’elles vous encouragent à persévérer.
  3. Réinventez-vous. Exprimez clairement votre nouvelle identité et développez-la!

Dans la zone neutre, Hani a parlé de contrôler, comprendre, soutenir et but (C.U.S.P. en anglais). Contrôler signifie créer un résultat réaliste et des objectifs à court terme. Comprendre signifie rechercher de l’information et créer des systèmes temporaires. Soutenir veut dire trouver des gens pour vous soutenir et vous guider pendant que vous faites face au changement. Le but consiste à réexaminer votre objectif et à suivre votre vision de votre destination finale.

Dans la phase de nouveau départ, nous devons créer des succès rapides et affirmer et énoncer notre nouvelle identité. Nous devons exécuter nos objectifs et nos plans, continuer à rester ouverts au changement et éviter que d’autres changements ne nous distraient.

Deuxième étape : Ne l’entreprenez pas seul!
Établissez un système de soutien solide, qui comprend votre patron, vos collègues, votre mentor, votre conseiller, votre famille et vos amis. Votre patron est la personne la plus importante pour vous aider à gravir les échelons de l’entreprise. Lorsque vous être confronté à un changement, il est important d’avoir l’appui de votre patron.

Troisième étape : Stratégies pour faire face à des changements constants
Regroupez tous les changements et classez-les par ordre de priorité. Vous devez apprendre à dire « non ». L’épuisement professionnel provient de l’incapacité à dire non. Rédigez vos objectifs parce que cela vous aidera à vous y engager et à les réaliser. Évitez le « professionnalisme incurable », c’est-à-dire d’être marié à votre travail, parce que ce n’est pas une bonne chose, plus particulièrement pendant les périodes de changements.

Quatrième étape : Prenez soin de vous
Vous avez besoin de prendre du temps pour vous, de faire de l’exercice, d’avoir une alimentation saine, de bien dormir, d’avoir du plaisir, d’avoir un examen médical, de pratiquer le yoga / la méditation / la pleine conscience. Ralentissez, restez concentré et soyez conscient de ce qui vous entoure. Pendant la période de changement, il est très important de vivre l’instant présent et de ne pas s’inquiéter du passé ni de l’avenir.

Cinquième étape : le changement DHRE
Évaluez votre motivation et vos capacités à changer en suivant la méthode DHRE :

  • Désir
    • Déterminez votre but : Survie? Préservation? Réalisation de soi?
    • Vos valeurs sont-elles en harmonie avec votre but?
    • Quel résultat prédisez-vous? Un résultat positif? Surmonter le changement?
    • Si vous avez tout cela, votre désir est fort, ce qui est important pour accéder au changement.
  • Habiletés
    • Quelle sont vos habiletés par rapport aux demandes / aux exigences?
    • Quelles sont vos expériences?
  • Ressources
    • Courage
    • Autoefficacité : quoi qui se présente sur votre chemin, vous serez capable de le résoudre
    • Vous avez besoin d’optimisme. Les personnes pessimistes aiment la permanence et l’omniprésence et dirigent le blâme contre elles-mêmes.
    • Vous devez faire preuve de persévérance et de patience. Concentrez-vous sur ce que vous voulez faire et la méthode suivra. « L’action crée des changements, pas les paroles ».
  • Énergie
    • Vous avez besoin de quantité et de qualité (efficacité), d’intensité et de durabilité.

En conclusion, Hani a dit aux participants qu’il espère qu’ils atteindront le sommet lorsqu’ils seront confrontés à des changements. Il a souligné que, quels que soient nos problèmes, ceux-ci sont infimes lorsqu’on les examine dans le contexte de l’univers, puis il a donné un dernier message à retenir, soit l’expression en swahili « Hakuna Matata », ce qui signifie « plus de soucis ».

Hani a créé un documentaire sur son ascension du mont Kilimandjaro, pour lequel il a été mis en nomination au Festival de films indépendants du Canada..

Hani Kafoury
Téléphone : 514-846-0333
Courriel : hkafoury@tranzitionconsult.com
Site web : http://www.tranzitionconsult.com/fr/

 


 

Lara Holmes
Rédactrice médicale
Courriel : lholmes@videotron.ca
Téléphone : 514-425-4977

Pharma411

Conférences à venir

27 février 2018

Perspective sur les changements du CEPMB; Impact sur notre industrie – Ce que vous devez savoir

Accueil et déjeuner : 7 h 0
Conférence : 7 h 30 pile - 9 h 00

Cliquez ici pour vous inscrire