PMCQ Logo
English|Carte du Site
Visionner les photos

Salon des membres

Conférences précédentes


Quand il y a du changement dans l’air!

Il est 8 h 30 du matin. Dans la salle, de nombreux membres du CMPQ n’ont pas encore les yeux bien ouverts et pourtant ils sont tous debout en train de crier les caractéristiques des gens qu’ils connaissent qui ont le mieux réussi. Non, il n’y avait pas de café irlandais avec le petit-déjeuner. C’était leur réaction à l’énergie et à l’enthousiasme que leur avait communiqué « du changement dans l’air » (Shi’’f’’t Happens), le sujet du petit-déjeuner rencontre de janvier du CMPQ.

D’après M. Jim Feldman, conférencier, consultant établi à Chicago, auteur et spécialiste en motivation du personnel, l’attitude d’un employé peut avoir un grand impact sur le profit d’une entreprise.

« La satisfaction du client est devenue le principal objectif de la plupart des entreprises, » déclare M. Feldman. « Vos employés sont votre premier contact avec votre clientèle. On ne peut pas laisser un employé mécontent s’efforcer de satisfaire un client, » a-t-il ajouté.

« Il coûte plus cher de former un employé que de le garder », précise M. Feldman. « Vous serez dans une situation bien plus avantageuse si vous essayez de garder vos employés et de les aider à mieux travailler, plus efficacement et plus rapidement, que si vous essayez de les remplacer ».

D’après M. Feldman, la responsabilisation des employés est la clé pour les garder. Il précise que l’objectif d’un programme de responsabilisation du personnel est la réalisation des objectifs pré-établis de l’entreprise. L’employeur communique les objectifs commerciaux qu’il souhaite que les employés atteignent et il les récompense pour les avoir réalisés.

Selon lui, la plupart des entreprises offrent des primes d’incitation au rendement au personnel de vente mais elles n’offrent pas de mode similaire de récompense aux employés qui ne font pas partie des ventes. D’après M. Feldman, une entreprise doit responsabiliser tous ses employés.

En général, les entreprises responsabilisent leurs employés en leur donnant des marchandises, des voyages et des reconnaissances, précise M. Feldman. Les reconnaissances sont le type de récompense qui produit le plus grand impact. Les employés oublient ce qu’ils ont acheté avec une prime en argent. Par contre, une incitation au rendement telle que la clé de la salle de bains de la direction ou un espace de stationnement réservé sont des façons de montrer à tous les autres employés de l’entreprise à quel point l’entreprise apprécie le récipiendaire.

Conférences à venir

20 novembre 2018

Les programmes de soutien au patient : une tendance ou une transformation

Dîner d'affaires
Cocktail : 17 h 30
Souper : 18 h 15
Présentation : 19 h 00

Cliquez ici pour vous inscrire