PMCQ Logo
English|Carte du Site
Visionner les photos

Salon des membres

Conférences précédentes


Tester son intelligence émotionnelle

« On ne peut pas empêcher les vagues d’arriver… mais on peut apprendre à les chevaucher ». Pour les braves qui ont affronté un froid glacial en ce récent matin de janvier, ces mots n’invoquaient pas seulement des images mentales baignées de chaleur. D’après le Dr JP Pawliw-Fry, codirecteur du Institute for Health & Human Potential et conférencier invité à notre première réunion de 2003 du CMPQ, cette phrase contient un message d’épanouissement professionnel sur lequel nous devrions nous appuyer.

Le fondement psychologique de ce concept repose sur l’« intelligence émotionnelle » (mesurée par le quotient émotionnel : QE), processus par lequel les praticiens utilisent la conscience de soi et l’auto-évaluation pour devenir des chefs de file hautement performants. Comme principe de départ, on choisit une carrière qui nous passionne, on apprend à gérer nos émotions en cours de route, et on est sur la bonne voie pour nous retrouver au sommet dans notre domaine d’activités. Il est intéressant de constater que d’après notre conférencier, le QI et les compétences techniques sont en réalité de mauvais indicateurs pour prédire les plus performants, et que c’est grâce au QE que l’on peut trouver ce qui nous enthousiame et poursuivre son perfectionnement professionnel.

M. Pawliw-Fry a également beaucoup insisté sur l’importance de réussir à lâcher prise dans les moments qui définissent qui nous sommes, si nous le permettons. Par exemple, Bill Buckner, le joueur de baseball qui a laissé une balle ordinaire lui rouler entre les jambes et fait perdre le championnat du monde aux Red Sox. Il a refusé de laisser ce moment déterminer sa propre valeur et il a réussi sa carrière dans le monde des affaires. Quant à un autre joueur de baseball, un lanceur qui a échappé le point gagnant, il s’est suicidé par la suite, n’ayant pas réussi à se débarrasser du moment où il était un « perdant ». Ces deux exemples passionnants illustrent bien notre capacité à faire le choix de chevaucher les vagues ou de les laisser nous submerger.

Pour déterminer votre QE, répondez aux trois questions suivantes :

  1. Est-ce que j’ai donné le meilleur de moi?
  2. Si quelque chose n’a pas fonctionné, ai-je appris quelque chose et changé ma façon de jouer?
  3. Est-ce que j’ai abandonné?

Les réponses à ces questions déterminent si vous vous considérez comme un raté ou si vous faites preuve de résilience face à l’adversité.

Clare Lord,
Senior Partner at Tamarind Healthcare Communications.

Conférences à venir

20 novembre 2018

Les programmes de soutien au patient : une tendance ou une transformation

Dîner d'affaires
Cocktail : 17 h 30
Souper : 18 h 15
Présentation : 19 h 00

Cliquez ici pour vous inscrire