PMCQ Logo
English|Carte du Site
Visionner les photos

Salon des membres

Conférences précédentes

L'Intelligence Émotionnelle : Passez du savoir à l'action

Chaque expérience qui nous oblige à nous arrêter vraiment pour affronter notre peur nous fait gagner de la force, du courage et de la confiance. Il faut toujours faire ce que l'on croit ne pas pouvoir faire.
-Eleanor Roosevelt

Se taire plutôt que de s'exprimer. Réagir sous l'effet de la peur. Sauter au plafond. Prendre des décisions irrationnelles d'après des situations plutôt que des résultats souhaités. C'est en décrivant ces comportements que le Dr JP Pawliw-Fry, codirecteur de l'Institute of Health & Human potential, a démarré l'année en beauté avec sa conférence intitulée L'intelligence émotionnelle - du savoir à l'action, qui se concentrait sur des moyens d'accroître l'intelligence émotionnelle ou le quotient émotionnel (QE).

Le Dr Pawliw-Fry a décrit de quelle manière nos émotions dictent notre comportement, notre rendement et notre leadership. Il a également expliqué comment nous pouvons surmonter nos peurs et devenir des patrons, des meneurs, des parents, des maris et des épouses plus efficaces, en faisant preuve de respect, de compréhension et de responsabilité.

" Lorsque nous nous sentons humiliés, déçus ou au point mort " a-t-il expliqué, " notre amygdale, la source de notre mémoire émotionnelle, détourne les centres plus élevés de notre cerveau et interrompt la pensée complexe ". La conséquence ? Soit nous sautons au plafond en réaction d'autodéfense, soit nous ravalons notre vérité - Dans un cas comme dans l'autre, cela produit un comportement irrationnel, de mauvaises relations et une faible croissance.

Il y a par contre une bonne nouvelle, c'est que tout un chacun peut devenir guide ou mentor personnel et mettre fin au détournement émotionnel grâce à des exemples tels que la méthode d'encadrement suivante (des 3L en anglais) :

Écouter : Le fait de poser des questions avec sincérité stimule les centres supérieurs du cerveau à calmer l'amygdale.

Identifier : Comprendre l'émotion de la personne et lui témoigner de l'empathie l'aidera à retrouver sa voix. La personne qui fait l'objet d'un détournement émotionnel peut alors en prendre conscience et identifier son émotion de façon rationnelle.

Limiter : Lorsque la personne a identifié l'émotion, elle peut trouver des solutions ou des options autogènes, par exemple " Qu'aurais-je pu faire autrement ? "

D'après le Dr Pawliw-Fry, " Un bon mentor témoigne de l'empathie et peut se brancher sur les émotions et les pensées des autres - il est capable de sortir de lui-même et de donner aux autres ce dont ils ont besoin. Un excellent mentor se penche sur l'émotion qui motive le comportement, pas uniquement sur le comportement. "

Par Linda Miller
Small Dog Communications

Pour en savoir plus sur ce conférencier, consultez son site internet : www.ihhp.com

Pour voir les résultats du sondage du CMPQ pour ce conférencier cliquez ici

Conférences à venir

20 novembre 2018

Les programmes de soutien au patient : une tendance ou une transformation

Dîner d'affaires
Cocktail : 17 h 30
Souper : 18 h 15
Présentation : 19 h 00

Cliquez ici pour vous inscrire