PMCQ Logo
English|Carte du Site
Visionner les photos

Salon des membres

Conférences précédentes

L’avenir appartient aux sciences de la vie

Soyez les bienvenus dans le merveilleux monde excentrique de demain. Dans ce monde, vous pourrez prendre un comprimé prophylactique contre le cholestérol, ce qui vous permettra de continuer à manger de gros steaks ; dans ce monde, les médicaments seront vendus pendant les démonstrations Tupperware ; dans ce monde, les médicaments seront produits sur mesure en fonction de votre génotype.

M. Watts Wacker, futurologue mondialement connu, nous a souhaité la bienvenue dans la société post-information. Il a expliqué les principes organisationnels précis qui définissaient les sociétés. Contrairement à la société de l’information, organisée selon le principe de la complexité, que nous nous apprêtons à délaisser, la société post-information est organisée à partir d’un paradoxe. Cette nouvelle société est organisée en fonction de la capacité de se diriger dans deux directions distinctes en même temps. « Aux États-Unis, deux tiers de la population croient en même temps à l’évolution et à la création », a précisé M. Wacker. Peut-il y avoir un plus grand paradoxe ?

M. Wacker a poursuivi en affirmant que nous passons de la domination des technologies de l’information à la domination des technologies de la création. Autrement dit, « l’avenir appartient aux sciences de la vie ».

Quelles en seront les répercussions pour l’industrie pharmaceutique ? Les soins de santé passeront d’un modèle axé sur la maladie à un modèle axé sur le bien-être. L’amélioration de dame nature sera la prochaine tendance ; des pilules intelligentes pour améliorer la mémoire ; un vaporisateur nasal pour pallier la diminution des cellules olfactives ; une thérapie génique pour stimuler la formation osseuse. La pharmacogénomique permettra de disposer de médicaments préventifs personnalisés. La recherche sur la protéine kinase nous indique déjà comment « activer » et « désactiver » les cellules. Les recherches menées en neuroplasticité — la capacité des neurones à former de nouvelles structures — aboutiront sur des techniques telles que l’utilisation de la méditation pour modifier les structures neuronales. Les médicaments nous aideront à nous souvenir de ce que nous ne voulons pas oublier et à oublier ce dont nous ne voulons pas nous rappeler. La neuroimagerie cognitive — identification des schémas de l’activité cérébrale pendant le processus mental — permettra de déterminer ce qui se produit dans le cerveau lorsque nous évaluons des produits et donnera aux spécialistes de la commercialisation tous les atouts pour obtenir un produit irrésistible.

Tous ces changements reposent sur l’innovation ; or, d’après M. Wacker, « l’innovation est un acte de défi ». Son conseil : « Écoutez la personne qui pose des questions ». Les règles du jeu changent, serez-vous de la partie ?

Jadzia Jagiellowicz est directrice de
The Medanalyses Group,
une entreprise de rédaction médicale.

Conférences à venir

27 février 2018

Perspective sur les changements du CEPMB; Impact sur notre industrie – Ce que vous devez savoir

Accueil et déjeuner : 7 h 0
Conférence : 7 h 30 pile - 9 h 00

Cliquez ici pour vous inscrire