PMCQ Logo
English|Carte du Site
Visionner les photos

Salon des membres

Conférences précédentes


La rentrée des classes

Retourner à l'école évoque d'affreuses images. Devoirs, examens, intimidateurs. Alors, l'invitation à se présenter à " l' Université du CMPQ ", cet événement d'une matinée entière qui promettait d'être " une session interactive et engageante qui examinerait le statut des directives courantes de l'industrie, leur interprétation et leur application", a également fait surgir certaines craintes. Présenté ainsi, est-ce que quelqu'un a assisté à cette conférence ? Bien, oui. L'assistance prévue a atteint le nombre impressionnant de deux cents étudiants avides, affamés par les études supérieures et impatients de recevoir des éclaircissements sur les " faire " et " ne pas faire " selon Rx&D et CCPP - et ces derniers reconnaissent bien leur image de tyran.

Le test a débuté sur le champs. Dix questions à propos de diverses publicités, promotions et situations ÉMC, conçues dans le but de mesurer l'étendue de l'expertise et des opinions. Les doigts positionnés en équilibre sur les blocs-notes, signal de danger, Mission impossible ou la musique de James Bond, dix secondes pour répondre … allez-y. La classe s'en est tirée à bon compte à tous les niveaux. La majorité a répondu avec perspicacité et intelligence, tout particulièrement lorsqu'on leur a demandé s'ils préféraient CCPP ou le gouvernement fédéral pour réglementer les publicités pharmaceutiques. Quatre-vingt-trois pour cent (83%) ont sagement choisi CCPP. Rappelons toutefois que le tyran en chef se trouvait dans la salle.

Gary Handelsman, le premier à prendre la parole, a clairement indiqué qu'il ne représentait pas Rx&D, mais qu'il était présent à titre de conseiller pour le " chien de garde " de l'industrie pharmaceutique. Il a été invité pour faire connaître son point de vue expérimenté sur le sujet. M. Handelsman a souligné que le code de Rx&D n'est pas une directive, mais un code effectif - qui doit être accepté, cru et suivi. Effleurant des questions sur la commandite des ÉMC, le divertissement et les activités de promotion, il a mis tout particulièrement l'accent sur un problème préoccupant qui ressurgi: les articles de services-orientés. Des rondelles de hockey et des trousses de cirage à chaussures ? Veiller pour des changements dans l'application et des amendes excédant les 15 000 $ pour des infractions au code de Rx&D.

Le suivant, le commissaire au CCPP, Ray Chepesiuk, est loin de décrire son rôle au sein de la commission comme étant " une police - car il estime qu'il n'est pas présent pour vous conseiller ". En effet, son rôle est de faire en sorte que le logo de CCPP soit une marque de confiance au même titre que le logo du CSA pour les biens de consommation. Chepesiuk a exprimé sa joie en constatant que la plupart des CCPP sont préférés aux Fédéraux, citant un temps de réponse normal d'une durée de dix mois de la part du gouvernement, comparativement à la moyenne de dix jours pour les CCPP.

Mark McElwain, vice-président et associé chez Allard Johnson Communications, a apporté un point de vue différent sur les réglementations, une vision de l'autre côté de la frontière. Il a invoqué que l'environnement aux États-Unis se resserrait et que la FDA a prélevé des amendes significatives. Et naturellement, lorsque les États-Unis éternuent … vous connaissez le refrain. La prédiction de McElwain est applicable aux cinq années à venir, la pression de reformer sera sur les épaules de la ÉMC, là où beaucoup d'infractions au code sont encore constatées.

La session du matin a pris fin avec une discussion de groupe ainsi que l'examen de trois scénarios du ÉMC contenant des infractions à la fois évidentes et moins évidentes. Le Dr Mel Schloss de l'Hôpital pour enfants de Montréal a amené une autre perspective au groupe. En bref, les réponses interactives ont démontré que Handelsman, Chepesiuk et McElwain ont bien enseigné à leurs " sauterelles ". Les réponses collectives ont été reçues avec appréciation de la part du groupe; cependant, Chepesiuk s'est plaint puisqu'il espérait qu'un plus grand nombre d'entre nous aurait été en mesure de répondre en connaissance de cause. Hé !, c'est notre premier jour de retour en classe. Pouvons-nous avoir une pause maintenant ?

Par Rich Hammond
Hammond Communications

Pour visualiser la présentation Power Point de Mark Elwain [Allard Johnson Communications Inc.] - Disponible en anglais seulement. Cliquez ici

Conférences à venir

15 mai 2018

Au bout du rouleau : Gérez votre énergie, gérez votre stress

Dîner d'affaires
Cocktail : 17 h 30
Souper : 18 h 30
Présentation : 19 h 00

Cliquez ici pour vous inscrire